Alors qu’Instagram vient de changer de look, je vous présente ici un use case original qui vous permettra de valoriser vos contenus grâce à la gestion en multi-comptes.

Contexte et évolutions

Instagram est une appli mobile qui vous permet de poster vos photos en y ajoutant des filtres. Elle connaît un franc succès depuis son lancement en 2010, particulièrement chez celles et ceux qui aiment les beaux visuels et les photos inspirantes. Les mauvaises langues vous diront qu’elle se limite à des selfies et de boobies ^^ Pour autant, la marque s’est développée autour de la photo carrée ainsi que sur la tendance quelque peu vintage (années 70) du Polaroïd. Elle a ensuite poursuivi son évolution au gré des tendances du marché : vidéo, nouveaux formats… Une page profil est par ailleurs accessible sur le web depuis un ordinateur, d’où vous pouvez suivre d’autres comptes ou aimer des contenus (mais pas publier).

Chompoo_Baritone Instagram et souvent critiqué comme étant une application de mise en scène esthétique d’un quotidien banal. Sorte de synecdoque visuelle, l’application photo donnerait à voir une vie idéalisée au travers d’une infime partie parfaitement maîtrisée et embellie grâce à de puissants filtres. Le photographe thaïlandais Chompoo Baritone, notamment, a réalisé un travail de référence qui dénonce ces effets de bords.

Aujourd’hui, dans le scope des médias sociaux, Instagram c’est :

  • 400 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 75% hors des États-Unis,
  • 40 milliards de photos publiées depuis son lancement, soit près de 80 millions de publications chaque jour,
  • 3,5 milliards de mentions j’aime par jour !
  • [source : Instagram for Business]

400 millions d’utilisateurs actifs dans le monde !

Le point sur les applis mobiles Instagram

Les apllications Instagram

L’écosystème Instagram n’a cessé de croître depuis son rachat par Facebook en 2012. Non, nous n’entrerons pas dans la polémique autour de la perte (ou non) de l’ADN de la marque, induite par le changement récent de son identité visuelle… Aujourd’hui, il est constitué de 4 applications mobiles :

  • Instagram : l’appli historique,
  • Layout : une appli qui permet de combiner plusieurs photos au sein d’un canevas avant de la traiter dans Instagram,
  • Boomerang : une appli qui se veut « concurrente » de Vine (propriété de Twitter) et qui permet de réaliser de très courtes vidéos (en fait une rafale de photos combinées) qui se lira ensuite en boucle, dans un sens puis dans l’inverse,
  • Hyperlapse : une appli qui permet de réaliser des vidéos TimeLapse, ie des films en images accélérées.

Layout, Boomerang et Hyperlapse sont directement utilisables via l’appli Instagram et s’intègrent ensuite dans votre TimeLine, comme n’importe quelle autre publication classique. À noter que vous pouvez tout à fait publier l’ensemble des visuels produits via l’une de ces applications au sein de vos posts Facebook (l’adresse de vos photos Instagram est parfaitement reconnue par l’algorithme de Facebook, par exemple).

Use case multi-comptes

Jongler avec plusieurs comptes ne se limite pas à l’utilisation d’un Finstagram (contraction de « Fake » et « Instagram ») : ce faux compte, cet autre compte sur lequel vous postez en privé, au sein d’un cercle restreint d’amis, des photos plus osées, plus personnelles, plus spontanées que sur votre profil « officiel », et sans filtre. Un peu comme vous le feriez sur Snapchat.

Un exemple du meilleur usage qu’une marque peut faire d’Instagram en multi-comptes est sans nul doute la campagne Rickstaverse du cartoon TV américain Rick and Morty. En s’inspirant de l’univers déjanté de la série, la chaîne a proposé en 2015 un jeu basé sur le multi-comptes et les tags.

Rickstaverse Instagram Game - Rick and Morty

En voici la mécanique :

  1. Vous entrez dans le jeu par la page d’accueil, matérialisée par une mosaïque de photos sur le profil Instagram Rickstaverse. Cette technique a fait les riches heures d’Instagram et de Pinterest à une époque… #old
  2. En cliquant sur l’une des images, par exemple celle de la planète Terre, on accède à un tag qui nous envoie vers un autre profil Instagram.
  3. Celui-ci nous présente un nouvel environnement, ici représentant un haricot géant au pied duquel trône un village. On peut alors inspecter chaque image à la recherche d’un nouveau tag, qui nous renverra à son tour vers un autre univers et ainsi de suite…

Rickstaverse, dont le nom (vous l’aurez deviné) est fortement inspiré du terme multivers, nous propose d’accéder à des mondes en poupées gigognes, imbriqués les uns dans les autres. J’ose à peine imaginer le travail de cartographie et de scénographie, pour que chaque image puisse proposer suffisamment d’éléments… ! C’est bien vu, c’est malin et cela exploite parfaitement le multi-comptes à l’aide d’un élément extrêmement basique et simple à mettre en place : le tag (la mention d’un autre compte au sein de la photo elle-même). Côté expérience, c’est ultra immersif, on a l’impression de plonger et de plonger encore, toujours loin dans la miniaturisation. La profondeur et la densité sont sans limite.

Imaginez un jeu de ce type pour votre ville / agglomération / marque, où il s’agirait par exemple de cliquer sur des bâtiments / images pour y pénétrer et découvrir la richesse des activités dont ils / elles regorgent… La mécanique de Rickstaverse proposait de découvrir des éléments cachés afin de gagner des lots. Sans aller jusque là (et pourquoi pas ?), cette manière plutôt originale, utilisant à la fois gaming et interactivité, ouvre de belles perspectives et impose Instagram dans la sphère des rich medias.

Profil Instagram Guillaume ROUAN

Et vous, ce jeu vous inspire-t-il ? Pourrait-il être adapté à vos campagne sur Instagram ?

Pour aller + loin